Recortes de prensa y noticias de jardines (Sección fuera de España)  

Jardines de Francia


Portada de Ciberjob Historico de noticias de los Jardines de Francia Para escribirnos

miércoles, diciembre 07, 2005 :::
 

Fuente: Actu Environnement
Fecha: 18-11-05
Autor: C.SEGHIER




Le Prix du Paysage 2005 revient au parc Saint-Pierre d'Amiens


Nelly OLIN, ministre de l'écologie et du développement durable a remis mercredi le Prix du Paysage 2005 à la ville d'Amiens, maître d'ouvrage, et à la paysagiste Jacqueline Osty, maître d'œuvre, pour le parc Saint-Pierre


Un jury composé d'experts français et européens a désigné le parc Saint-Pierre d'Amiens, lauréat du Prix du Paysage 2005. Le parc fut inauguré en 1995 par la ville d'Amiens, maître d'ouvrage, et conçu par la paysagiste Jacqueline OSTY*, maître d'œuvre.

Nelly OLIN, ministre de l'écologie et du développement durable, a remis ce prix, mercredi au ministère de l'écologie, au cours d'une cérémonie qui a été précédée d'une table ronde sur le thème : paysage et développement durable.

Il constitue un véritable lien urbain et offre une diversité de lieux appropriés pour de multiples usage, a indiqué la ministre au cours de la cérémonie. Cette réalisation est exemplaire en ce qu'elle signe la réussite d'une rencontre fructueuse entre une commande publique forte, celle de la ville d'Amiens, et une réponse professionnelle pertinente et subtile, celle de Jacqueline Osty.

Le Prix du Paysage, institué en 2004 en application de la Convention européenne du paysage, remplace le Grand Prix du Paysage et le Trophée du Paysage, organisés en alternance jusqu'en 2001. Il récompense une réalisation exemplaire, achevée depuis au moins 3 ans, et distingue conjointement le maître d'ouvrage public et le ou la paysagiste maître d'œuvre, ainsi que la ou les associations éventuellement impliquées dans la réalisation.

En juin prochain, le ministère de l'écologie souhaite que le conseil national du paysage puisse examiner et valider un plan de reconquête des paysages périurbains. Par ailleurs, un programme de recherche « Paysages et développement durable » vient d'être lancé. Il doit fournir les éléments d'appréciation économique et d'évaluation des politiques publiques de paysages.

Nous ne pouvons plus rester passifs devant la standardisation des équipements et aménagements qui banalisent villes et campagnes au détriment de l'attractivité touristique de notre pays et de la qualité de vie de nos concitoyens, a t'elle signalé.

C.SEGHIER

*Jacqueline OSTY, paysagiste dplg (ENSP Versailles 1982), enseigne à l'ENSNP de Blois. Ses principales réalisations d'espaces publics notamment : le parc Saint Pierre, à Amiens (avec M&O L. ORSI), les terre-pleins des bd Richard-Lenoir et Jules Ferry à Paris 11e (avec D. MANGIN), la promenade Arthur Rimbaud à Paris 13e (avec F.GRETHER. Parmi ses projets en cours notamment : la plaine africaine du zoo de la Tête d'Or, à Lyon (avec ELLIPSE) et les aménagements coeur de ville à Chartres (avec B. REICHEN).

Les autres candidats :

Parc Fernand Braudel à La Seyne-sur-Mer
Maîtrise d'ouvrage : ville de la Seyne sur Mer
Paysagiste, Agence Alain FARAGOU

Jardins et espaces extérieurs du Lycée HQE de Calais
Maîtrise d'ouvrage, Conseil régional du Nord Pas de Calais
Paysagiste, Sylvain FLIPO, EMPREINTE Bureau de Paysages

Réserve naturelle du Romélaëre
Maîtrise d'ouvrage, Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale
Paysagiste, Nicolas HURET, ARIETUR

Jardins de l'eau du Pré Curieux
Maîtrise d'ouvrage, Ville d'Evian
Paysagiste, Olivier BRIERE

Parc naturel urbain de Feyssine
Maîtrise d'ouvrage, Ville de Villeurbanne
Paysagiste, Guerric PERE- Ilex

Aménagement de la place du 8 mai 1945
Maîtrise d'ouvrage, Communauté urbaine de Lyon
Paysagistes, Emmanuel JALBERT, Annie TARDIVON - In situ


::: Noticia generada a las 6:25 PM


 

Fuente: Picardieweb
Fecha: 19-11-05
Autor: Pierre-Dominique Duriez

Au Familistère, dans les jardins de Jean-Baptiste

Le jardin d'agrément du Familistère de Guise est intimement lié à 'l'utopie réalisée' de son créateur, Jean-Baptiste Godin. Témoignage intimiste des jardins publics apparus au XIXème siècle, cet espace naturel, renaît aujourd'hui. Incarnation végétale d'un rêve caressé pendant plus d'un siècle.

La volonté conduit les bâtiments. Mais les jardins, fussent-ils ordonnés, n'obéissent qu'au désir. Mieux qu'une bâtisse, un jardin possède un suprême pouvoir de séduction: Car il prolonge, quelle que soit la visée sociale ou politique de son projet, un acte d'amour. Les jardins du Familistère nous parlent de celui de Jean-Baptiste Godin, industriel et créateur d'utopies.

Jean-Baptiste voulait un jardin. Un espace où chacun pourrait se délasser et converser avec la nature.

Judicieusement situés à mi-chemin entre les habitations et la manufacture, un parc, massifs et pelouses, fontaines et bassins, potager éducatif, serres et verger accueillent le promeneur. Un hectare et demi de jardins créés en 1856, dont la réhabilitation fut achevée en mai 2004.

Autrefois le jardin accueillait une hutte en bois couverte de chaume, appelé 'pavillon rustique'. Elle représentait l'habitat primitif, en miroir inversé du Familistère, 'Palais Social', demeure des temps modernes. On imagine les familistériens commenter le degré de leur privilège…

Les végétaux, en leur immuable sagesse, semblent exhaler une part de la mémoire du temps. Au détour des arbres et des bosquets, ce sont les exclamations des enfants que l'on entendrait ici, heureux d'embrasser une nature offerte à leurs jeux, lointains échos libérés par la sève et le parfum des fleurs.

Les jardins du Familistère, désormais disponible à tous, provoquent l'imaginaire. Comme les créations de Le Nôtre à Versailles, ils nous invitent à traverser l'histoire et à s'entretenir aux sources du génie humain.Le Familistère est un palais. En ses architectures il lutte avec le temps, quand ses jardins lui délivrent la paix sans âge de l'éternelle rédemption végétale.

Pour plus d'informations, vous pouvez également consulter le site:http://www.familistere.com


::: Noticia generada a las 6:14 PM




Powered by Blogger